Printemps 2016 au Domaine Mongeard-Mugneret : De la Pépinière à la Vigne !

La vigne française a mis 30 ans à se remettre de l’épidémie endémique du phylloxéra, pour se voir entièrement replantée de porte-greffes américains au début du XXe siècle. Depuis cette période, les plants vieillissants, morts ou abimés sont remplacés par des pieds composés d’un porte greffe américain résistant à la maladie et d’un greffon français (partie visible du cep portant les fruits).

Plants

En partenariat avec les Pépinières Guillaume, Vincent Mongeard sélectionne personnellement ses greffons qui, selon ses critères spécifiques, offriront une diversité de matériel végétal fin ou très fin, et dont les caractères variés et mutants en permanence sont indispensables à la complexité, à la typicité et au respect du terroir dont les vins sont issus. La production d’un plant de vigne nécessite 18 mois de travail.

Après la sélection des greffons et des porte-greffes, les deux éléments végétaux sont assemblés lors du greffage. Se forme alors un point de cicatrisation dont le paraffinage permet la consolidation. Une fois le cal de soudure formé, il faut favoriser la croissance des racines et de la tige. Les greffes-boutures sont ensuite mises en pépinières ou en pots avant d’être livrées au Domaine Mongeard-Mugneret.

C’est au printemps que nos vignerons effectuent alors les remplacements, par « repiquage », des nouveaux plants, dont les premiers raisins seront récoltés après trois années.

Vigne

Share Button